Comment augmenter son pouvoir d'achat ?

Commandez notre listing de codes promotionnels (au format pdf)

Coût : 39 € (cliquer sur le bouton Paypal).



Ces codes promotionnels ouvrent droit à des réductions chez de nombreux prestataires : BSP-Auto (location de voiture), MARMARA (séjours vacances), NOUVELLES FRONTIERES (séjours vacances), LOOKEA (séjours vacances), MAEVA (séjours vacances), CENTER PARCS (séjours vacances), PIERRE & VACANCES (séjours vacances), ADAGIO (séjours vacances), Gîtes de France (séjours vacances), FRANCE MONTGOLFIERES (loisir), WHIRLPOOL (électroménager), INDESIT (électroménager), HOTPOINT (électroménager), MONDIAL TOURISME (séjours vacances), BELAMBRA (séjours vacances), DJURINGA (séjours vacances), WONDERBOX (loisir).


Prévisualisation du listing (avant achat)



Quelques remarques :

  • L’utilisation d’un seul de ces codes promotionnels peut dans certains cas amortir le coût du listing complet ;
  • Les codes promotionnels fonctionnent quel que soit l’âge (pas d’âge minimum ni d’âge limite) ;
  • Les codes promotionnels figurant dans le listing peuvent parfois avoir une durée de vie limitée dans le temps. 


Découvrez d’autres pistes pour optimiser votre pouvoir d’achat :


Réduisez vos dépenses :


Epluchez poste par poste toutes vos factures fixes de la vie courante
, c’est-à-dire celles qui reviennent chaque mois comme par exemple les abonnements (téléphone, Internet, …), les assurances, les crédits. Par définition, ces dépenses reviennent immanquablement tous les mois et amputent le pouvoir d’achat de façon significative, contrairement aux dépenses variables, qui elles peuvent être exceptionnelles ou tout au moins plus irrégulières.


Faites jouer la concurrence
au maximum, changez d’opérateur téléphonique (l’opérateur Free a permis de faire baisser considérablement le prix des forfaits, au point que les français ont maintenant accès aux forfaits les moins chers au monde),  de banque (optez pour les banques en ligne qui ne facturent aucun frais de tenue de compte et qui proposent une carte de crédit haut de gamme gratuitement), de fournisseur d’énergie (EDF n’est plus en situation de monopole depuis déjà plusieurs années), de fournisseur d’accès à Internet (étudiez les offres combinées fixe-mobile). Ceci pourrait vous permettre d’économiser plusieurs centaines d’euros chaque mois.


Renégociez votre crédit immobilier
 ainsi que votre assurance emprunteur : profitez de la conjoncture et du fait que les taux soient ultra-bas pour faire baisser vos mensualités et in fine le coût global de l’emprunt. Conseil : partez du principe que si le différentiel entre le taux du crédit à renégocier et le taux actuel constaté dépasse un point, alors il peut être intéressant d’envisager d’actionner ce levier. Concernant l’assurance emprunteur, il est désormais possible depuis le 1er janvier 2018 d’en changer tous les ans. D’autre part, cette assurance peut être souscrite chez un assureur autre que celui proposé par la banque.


Faites le tri parmi vos assurances
, consultez les comparateurs en ligne et regroupez les chez un prestataire unique.


Osez marchander
, tout se négocie ! Adressez-vous de préférence au service résiliation plutôt qu’au service commercial : leurs conseillers feront bien souvent tout ce qu’ils peuvent pour vous retenir. Visez les mois creux ou l’heure des comptes (décembre) pour acheter votre voiture chez le concessionnaire par exemple.


Attendez la période des soldes
pour faire vos achats (soldes d’hiver, d’été, black Friday), périodes bien plus favorables pour le pouvoir d’achat.

 

Boostez vos revenus :


Louez votre logement
 en utilisant les services proposés par de nombreuses plateformes (Airbnb, Booking, Abritel, Gens de confiance…). Gardez néanmoins à l’esprit que vous ne pouvez pas louer votre résidence principale plus de 120 jours / an (toutes plateformes confondues).


Louez une chambre vacante de votre habitation
à un étudiant. Cette solution s’avère plus souple et moins contraignante que la location saisonnière (turn-over moins fréquent et revenus plus réguliers).


Louez votre bien pour l’organisation d’événements particuliers ou professionnels.
Il existe maintenant des plateformes de privatisation de lieux pour l’organisation d’événements. Louez par exemple votre terrasse, votre jardin, votre salon pour une soirée entre amis ou bien pour le tournage d’un film. Pensez-y !


Louez votre véhicule
qui ne  vous sert pas avec Drivy ou Ouicar. Par ce biais, vous pourrez gagner plusieurs centaines d’euros mensuellement.


Louez votre garage
, surtout si vous en possédez un dans une ville où le stationnement est un problème.


Pensez au covoiturage (BlaBlaCar, Idvroom…) qui peut devenir lucratif si vous roulez beaucoup et que vous avez de la place dans votre voiture.


Transformez du capital en revenus grâce au viager.
Le principe est simple : le vendeur cède la nue-propriété de son logement (dont il est propriétaire), tout en y restant s’il le souhaite. Le prix de vente tient compte d’une décote d’occupation, calculée selon l’âge de l’occupant, puis il est converti en rente viagère qui sera versée chaque mois à l’ancien propriétaire. Par ce biais, l’occupant n’a plus à payer de taxe foncière et les travaux de rénovation passent à la charge de l’acquéreur.  A la mort de l’occupant, l’acheteur récupère la pleine propriété du bien. Ceci constitue également un bon moyen pour améliorer son pouvoir d’achat.


Moins connu mais tout aussi intéressant : le portage immobilier. L’opération consiste à vendre son bien immobilier à 60% - 70% de sa valeur et de s’acquitter d’un loyer mensuel inférieur au prix du marché, calculé sur 80% de la valeur du bien. L’avantage de cette solution est multiple :

  • L’occupant n’est pas obligé de quitter les lieux ;
  • Contrairement au viager, la vente du bien n’est pas définitive puisque le revendeur pourra racheter son bien au bout de 5 ou 10 ans au prix de vente initial ;
  • D’autre part, le vendeur perçoit une belle somme d’argent dans le cadre de la vente de son bien, lui permettant de réaliser des projets ;
  • Enfin, le loyer mensuel est inférieur au prix du marché.


Devenez influenceur
sur la toile ! Vous êtes passionné par un domaine et vous souhaitez en parler et le faire découvrir à d’autres ? Pourquoi ne pas administrer un blog ? S’il est bien en vue, il pourra vous permettre de gagner plusieurs centaines d’euros par mois (publicité, placement de produits,.. etc.). Mais attention, cette activité vous demandera du temps pour alimenter les contenus et animer votre communauté. Notez que le marketing d’influence explose en France.


Si cet article vous a intéressé, n’hésitez pas à le partager !