Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Réunions de consommateurs : un bon moyen de mettre du beurre dans les épinards !

Un moyen simple d’arrondir ses fins de mois sont les tests de consommateurs, les sondages rémunérés, les tables rondes organisées par les groupes de grande distribution, les visites mystères et autres tests de produits.

Tout le monde peut y participer. Néanmoins les enquêtes ciblent bien souvent certaines catégories de personnes répondant à des critères bien spécifiques (tranche d’âge, profession, revenu du foyer, sexe, habitudes de consommation, marque du smartphone que l’on possède, etc.). Il n’y a pas de limite d’âge, ni dans un sens, ni dans l’autre.

L’idée est simple : certaines entreprises font appel à des sociétés d’étude marketing pour collecter l’opinion de consommateurs sur certains de leurs produits, concepts ou services en vue de les améliorer.

Il faut savoir que les revenus dégagés son nets d’impôts (revenu non imposable) dans la mesure où il ne s’agit ni d’une rémunération, ni d’un salaire.

Certaines réunions de consommateurs ou tests de produits peuvent être réalisées directement depuis chez soi ou bien dans les locaux de la société d’étude marketing, voire dans certains cas au sein de l’entreprise cliente ayant mandaté l’étude marketing.

Le dédommagement se fait bien souvent sous forme de chèque bancaire, chèque cadeau ou virement et les gains peuvent aller de 15 à 20 Euros de l’heure.

Parmi les sociétés d’étude marketing spécialisées dans le recrutement de consommateurs et le recrutement de panels pour réunions de consommateurs, on peut citer :

 

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

« La réforme des retraites ne pourra se faire sans une véritable politique en faveur de l’emploi des seniors »

Quelques statistiques édifiantes qui  parlent d’elles-mêmes :

En 2018, sur la tranche d’âge 50-64 ans, le taux d’activité est de 66,5%. En revanche, pour les 60-64 ans, le taux d’activité ne dépasse pas les 33%, soit une quinzaine de point en dessous de la moyenne européenne. Concernant les conditions d’emploi des 55 ans et plus, 25,5% sont à temps partiel, 7,3% en CDD ou en intérim.

Le débat sur la réforme des retraites est ouvert avec, en ligne de mire, l’allongement de la durée de cotisation ou le recul de l’âge de départ à la retraite… et c’est là tout le paradoxe !

Comment demander aux seniors de travailler plus longtemps alors même qu’on les licencie et qu’ils éprouvent de réelles difficultés à séduire les recruteurs et retrouver du travail ?

Quelques leviers et propositions permettraient de favoriser l’emploi des seniors :

  • Sensibiliser les recruteurs et les managers aux pratiques de recrutement non discriminantes,
  • Accompagner les parcours professionnels tout au long des carrières en favorisant l’accès à la formation, en aménageant les postes de travail et/ou l’organisation du travail,
  • Favoriser la transition progressive entre activité salariée et retraite en rendant la retraite progressive plus accessible,
  • Créer une mesure d’aide au retour à l’emploi spécifique aux plus de 50 ans dispensée par le service public de l’emploi et encourager l’embauche de seniors au chômage par la création d’un contrat de travail assorti d’une aide financière aux employeurs.

Les pouvoirs publics et les employeurs doivent maintenant retrousser leurs manches et mettre en place des actions concrètes pour donner leur chance aux seniors qui souhaitent travailler plus longtemps  et cotiser sur une plus grande période.

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

IDF Mobilités lance le nouveau pass Navigo Annuel Tarification Senior pour les 62 ans et +

Après les jeunes et les étudiants avec leur carte ImaginR à demi-tarif, c’est au tour des seniors d’en bénéficier. Et même si cela existait déjà, ça l’était sous condition de ressources. Désormais tous les seniors peuvent en bénéficier depuis le 1er novembre dernier. Il s’agit d’un forfait annuel destiné à tous les Franciliens de plus de 62 ans : Navigo Tarification Senior. Cette nouvelle offre tarifaire à 37,60 € par mois (soit 50 % du prix d’un Navigo mois) permet de circuler de manière illimitée dans toute l’Île-de-France. Navigo Annuel au Tarif Senior est uniquement disponible pour le forfait Toutes Zones (zones 1 à 5).

Cette réduction a vocation à inciter près de 1,9 millions de retraités se déplaçant en Île-de-France à privilégier les transports en commun plutôt que leurs véhicules individuels. Pour bénéficier de Navigo Tarification Senior, il faut être âgé de 62 ans et plus, être sans activité professionnelle ou travaillant moins d’un mi-temps, et souscrire à l’abonnement annuel qui propose les mêmes droits au transport qu’un forfait annuel « toutes zones », ainsi que les mêmes conditions d’usage.
Pour un usager qui n’est pas encore abonné au passe Navigo Annuel, la démarche reste la même : justificatifs d’identité, RIB, et un moyen de paiement à présenter aux guichets des gare et stations d’Île-de-France.  La Souscription à Navigo Tarification Senior (7,60 euros de frais de dossier et paiement comptant du mois en cours) est immédiate, et le prélèvement est automatique dès le mois suivant. A noter que le paiement du Tarif Senior s’effectue uniquement par prélèvement automatique mensuel (12 prélèvements par an).

Enfin, Il est possible de résilier ou de suspendre le forfait Navigo Tarification Senior pour une durée maximale de 12 mois, et dans ce cas, les prélèvements sont suspendus jusqu’au retour de l’utilisateur.

Pour plus d'information : http://www.navigo.fr/navigo-senior/

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Les millennials vous fatiguent ? Pourquoi ne pas recruter un senior ?

Individualistes, impatients, versatiles… Les "millennials" vous fatiguent ? Pourquoi ne pas recruter un senior ?

En effet, les seniors constituent incontestablement une grande richesse pour l’entreprise. Même s'ils n'ont pas vraiment la côte, ils savent se montrer technophiles, dynamiques et inventifs. Investissez dans vos seniors en leur offrant une formation continue...

C’est un bon calcul car, si les trentenaires changent de poste tous les 2 ans environ, les seniors sont davantage fidèles à l'entreprise qui les emploie.